Le Petit Journal- who’s behind BlogFestAsia 2012?

SOCIETE – BlogFest Asia 2012, un sommet geek au Cambodge : rencontre avec les organisateurs

(French)

Le BlogFest Asia, c’est un peu le sommet geek des pays de l’ASEAN. Après Hong Kong et Penang en Malaisie, cet événement, qui vise à rassembler un maximum de blogueurs de la région, se tiendra à Siem Reap du 1er au 5 novembre. Rencontre avec les organisateurs, quatre jeunes Cambodgiens et un Indien, qui se sont tous trouvés un langage commun dans leur passion pour les médias sociaux.

Bloguer… après le Roi

Lorsque nous rejoignons Tharum, Sopheap, Kounila, Anirudh et Ramana, les 5 organisateurs du Blogfest Asia 2012, qui se tiendra à Siem Reap du 1er au 5 novembre, ils sont déjà dans le vif du sujet : qui, de Tharum, 31 ans, ou de Norodom Sihanouk, dont on a appris la disparition il y a quelques jours, est le tout premier blogueur du Cambodge ? Le Roi père fut en effet dès le début des années 2000 particulièrement actif sur son site personnel, où il partageait pensées, photos ou correspondances. ”Le Roi a publié son premier post en 2002. Toi c’était en 2004. Le Roi est donc le premier, et toi tu es… on va dire le deuxième”, dit Sopheap, 25 ans, auteur du blog ”Sopheap Focus”. Comme ses autres caramades blogueurs , elle a justement suivi de près les réactions postées sur les réseaux sociaux à l’annonce de la mort de l’ancien roi. ”Il y a eu une mobilisation massive. Les gens partageaient spontanément leurs émotions, en postant des photos accompagnées de messages”, explique-t-elle.


Ramana et Sopheap, blogueuses depuis 2007, travaillent toutes les deux au Cambodian Center for Human Rights
(Photo LPJ/PIERRE COLLET)

Un sommet de 200 geek à Siem Reap

Share, post, edit… Le vocabulaire qui domine la conversation de la tablée ne trompe pas sur la passion commune à ce groupe de jeunes, âgés de 24 à 31 ans, et qui se sont rencontrés pour la plupart via des éditions antérieures du BlogFest. La première édition s’était tenue à Hong Kong en 2007. Cinq ans plus tard, c’est Siem Reap qui rassemblera, le temps de quelques jours, blogueurs et passionnés de médias sociaux venus de toute l’Asie du Sud-Est. 150 blogueurs cambodgiens, et 50 autres venus des pays de la région – Vietnam, Laos, Thaïlande, Myanmar, Singapore, Malaisie, Philippines, Brunei – y sont attendus début novembre. Et les organisateurs ont fait les choses bien : des fonds levés auprès d’organismes publics ou privés permettront de soutenir financièrement les jeunes blogueurs qui en auraient besoin pour le séjour, quel que soit leur lieu de provenance. ”Cette année, on a même un participant qui vient du Timor oriental”, remarque Kounila, un œil toujours rivé sur l’écran de son mac – la peur de manquer une info cruciale.


Kounila, blogueuse depuis 2007, est journaliste free lance, mordue de l’info (Photo LPJ/PIERRE COLLET)

”Tout le monde sait quelque chose a quelque chose à partager”

Originaire d’Ahmedabad, Anirudh est le seul des organisateurs du BlogFest 2012 à ne pas être cambodgien. Cet Indien de 26 ans, qui travaille comme juriste à Phnom Penh depuis 6 mois, est également consultant pour Wikimédia, dont il est un contributeur actif depuis 2006. Il reprend ainsi volontiers la phrase de Pierre Lévy, dont Wikipédia (et autres wiki) ont fait leur crédo : ”Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose”. A l’image des médias participatifs, le BlogFest se veut lui aussi un événement convivial où chacun pourra partager son savoir avec les autres.


Anirudh est juriste consultant au Cambodge et contributeur actif de Wikimédia (Photo LPJ/PIERRE COLLET)

Les 5 blogueurs à l’initiative du BlogFest Asia au Cambodge ont eux-mêmes des connaissances et des points de vue très variés sur leur usage des médias sociaux. Ramana, par exemple, a choisi de bloguer en khmer, même si, explique-t-elle, ”on a tendance à choisir naturellement l’anglais pour atteindre plus de lecteurs, mais aussi pour s’améliorer dans cette langue”. Tharum, lui, tient son blog en anglais : il a commencé à écrire à une époque où le Khmer Unicode n’existait pas encore. Féru de nouvelles technologies et particulièrement de Twitter, ce pionnier a récemment milité sur son blog pour l’usage d’un hashtag commun (mot-clé servant à catégoriser les messages sur twitter), #RIPNorodomSihanouk, visant à faire remonter l’actu de la mort du roi dans les trending topics(sujets les plus cités sur twitter).


Tharum, pionnier de la blogosphère au Cambodge, écrit depuis 2004 (Photo LPJ/PIERRE COLLET)

Comme les autres organisateurs, Tharum attend avec impatience les 5 jours du BlogFest Asia 2012 pour échanger sur sa façon de bloguer/partager/twitter… L’événement est aussi et peut-être avant tout l’occasion de rendre réelle ”des amitiés jusqu’alors virtuelles”, entre une compétition de blogging, des discussions sur l’usage de la photographie, ou encore sur la liberté d’expression dans chacun des pays représentés… Pour découvrir le programme, c’est par ici.

Leurs blogs :
-> Kounila Keo : Blue Lady Blog, infos générales, points de vue personnels
-> Tharum Bun : ThaRum.com, techno-geek
-> Ramana Sorn : GardenOfMine, analyses personnelles, religion, spiritualité
-> Sopheap Chak : Sopheap Focus, société, points de vue personnels

Céline Ngi (http://www.lepetitjournal.com/cambodge.html) Mercredi 24 octobre 2012

Source: Lepetitjournal 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *